Indicateurs synthétiques d'accès aux droits fondamentaux (ISADF), Radars

Radars des communes selon ISADF 

Afin de permettre à chacun de visualiser aisément la position de sa commune par rapport aux droits fondamentaux et au facteur de risques dans le cadre du PCS, l’IWEPS a élaboré des graphiques sous forme de "radars" sur la base des indicateurs de chaque commune.

Ces radars reprennent en rose la moyenne régionale et en bleu la position de la commune.

Plus la forme bleue est large par rapport à la forme rose, plus la situation de la commune est bonne au regard des droits fondamentaux.

Ces radars fournissent une bonne vision synthétique, mais il ne faut pas s’attarder sur les chiffres car ceux-ci ne correspondent pas aux indicateurs ISADF communiqués par ailleurs (même s’ils restent étroitement liés à ceux-ci).

En effet, les indicateurs ISADF font exactement le contraire : plus la valeur est élevée plus la situation est mauvaise, ce qui est normal puisque l’indicateur synthétique fournit une mesure de l’aide à apporter et non une mesure des bonnes performances.

L’IWEPS a donc recalé les données entre 0 et 1 (standardisation) et les a renversées (complément à 1). Ainsi 0,8 devient 0,2 (par exemple) et un large polygone témoigne d’une bonne situation. Cela semblait plus clair et plus parlant pour les communes.

Année 2013

Année 2008

Plus d'infos auprès de l'Iweps (Institut wallon de l'étude, de la prospective et de la statistique) : https://www.iweps.be/

 

Actions de premier niveau: 
Non