Réforme des Plans de cohésion sociale (PCS)

La Réforme des PCS

 

Le Gouvernement wallon a décidé d'entamer une réforme du dispositif PCS qui poursuit deux objectifs : une simplification administrative et un rencentrage des moyens et actions sur la lutte contre la pauvreté et les communes les plus précarisées, tout en maintenant l'objectif de cohésion sociale. Le prochain PCS devra viser, sous l'angle individuel, la réduction de la pauvreté et des inégalités ou exclusions sociales et la privation de l'accès aux droits fondamentaux et, sous l'angle collectif, la construction d'une société solidiare et coresponsable pour le bien-être de tous. Beaucoup de PCS wallons fonctionnent déjà dans cette optique et rencontrent les nouvelles priorités régionales. L'accent nouveau, c'est la volonté du Gouvernement de concentrer les moyens sur des actions luttant contre la pauvreté et la privation de l'accès aux droits fondamentaux, et non sur des actions récréatives ou à caractère festif, tout en favorisant le "mieux vivre ensemble" de tous nos concitoyens, quel que soit leur niveau social. Les actions du PCS devront être construites prioritairement pour et avec les publics fragiles et précaires, tout en restant accessibles à l'ensemble de la population pour éviter toute stigmatisation et renforcer la cohésion sociale.

 

Actions de premier niveau: 
Non