Prévention du radicalisme : 24 projets communaux ou transcommunaux

 

En date du 1er décembre 2016, le Gouvernement wallon a décidé de lancer un appel à projets spécifique sur la prévention de la radicalisation à destination des communes qui ont un PCS et qui ne sont pas reconnues dans le cadre la politique des grandes villes (PGV).

 

La volonté est de favoriser un climat de confiance et d'apporter des réponses durables à la détresse des familles et aux causes de la radicalisation, dans le respect des valeurs fondamentales du vivre ensemble.  Cette décision s'inscrit plus largement dans le Plan radicalisme wallon.

 

Sur un total de 43 projets introduits, 24 ont été retenus sur la base des critères de sélection de l'appel à projets pour un montant de 1.358.890 €.

Voici les fiches descriptives des 24 projets développés en 2016-2017.

 

Image (vignette):