Evaluation

Chaque année, la DiCS procède à l’évaluation du programme sur la base du rapport d’évaluation complété par chaque promoteur et de visites de terrain. Cette évaluation porte notamment sur la répartition des projets en fonction de différents critères et sur le profil des jeunes engagés.

La dernière évaluation réalisée en 2013 a fait valoir la stabilité du nombre de jeunes au cours des dernières années... .

Depuis sa création en 1994, « Eté solidaire, je suis partenaire » rencontre un succès croissant. La comparaison n'étant possible qu'à dater de 1997 (avant les communes de - de 10.000 habitants n'étant pas éligibles),  on constate que le nombre de promoteurs est passé de  152 en 1997 à 415 en 2013, couvrant 220 communes. Le nombre de projets réalisés étant passés de 150 projets avec 1268 jeunes engagés en 1997 à 415 projets avec plus de 2769 jeunes en 2013.

Cette action est devenue incontournable pour beaucoup de promoteurs tellement l’engouement des jeunes est grand. Les communes, les CPAS, les sociétés de logement de service public, tous s’accordent à dire que cette initiation à la citoyenneté par une mise au travail responsable contribue sans aucun doute à améliorer les relations sociales, à valoriser l’image des jeunes, à les sensibiliser à leur environnement immédiat, à les impliquer réellement dans la vie de leur quartier. Sur l’ensemble des répondants au formulaire d’évaluation, les promoteurs donnent une note moyenne de 8,5/10 à la question « Comment évaluez-vous ce projet en termes de plus value pour la collectivité et pour les jeunes ? ».

Actions de premier niveau: 
Non