Lutte contre la pauvreté au niveau interfédéral

Le Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale évalue l'effectivité des droits fondamentaux des personnes qui vivent dans des conditions socio-économiques défavorables: droit à un logement décent, droit à l'énergie, droit à la protection de la vie familiale, droit à la protection sociale, droit à la protection de la santé...

Il organise pour ce faire des concertations approfondies entre des associations dans lesquelles des personnes pauvres se reconnaissent, des CPAS, des interlocuteurs sociaux, des professionnels de divers secteurs, des administrations... Sur la base de ces travaux, il formule des recommandations destinées aux responsables politiques de notre pays, en vue de restaurer les conditions d’exercice des droits fondamentaux. Celles-ci font l'objet de discussions dans tous les Gouvernements et Parlements ainsi que dans des instances consultatives.

Cet outil de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale a été créé par l'Etat fédéral, les Communautés et les Régions, par un accord de coopération signé par tous les Gouvernements et approuvé par tous les Parlements.

Organe interfédéral, le Service de lutte contre la pauvreté est encadré par un Comité de gestion et par une Commission d'accompagnement. Il élabore, avec la participation des associations dans lesquelles les plus pauvres s'expriment, un rapport bisannuel comportant des propositions et recommandations aux gouvernements. Le dernier Rapport bisannuel 2014-2015 sur "Services publics et pauvreté, Contribution au débat et à l'action politiques" a été publié en décembre 2015. 

Actions de premier niveau: 
Non