Communiqué de presse - PCS 2020-2025 : La cohésion sociale, partout et pour tous

En date du 21 novembre 2018, le Parlement wallon a adopté les nouveaux décrets relatifs au Plan de cohésion sociale, qui s’appliqueront pour la prochaine programmation 2020-2025.
Veuillez trouver ci-après le communiqué de presse de la Ministre des Pouvoirs locaux, Madame Valérie DE BUE.

----------

Ce mercredi 21 novembre, la réforme du Plan de cohésion sociale initiée par Valérie De Bue a été adoptée par le Parlement wallon. Le nouveau Plan permettra à présent à toutes les communes de se porter candidates à l’octroi d’un subside pour réaliser leurs objectifs et ainsi assurer le bien-être social, économique et culturel de chaque citoyen wallon

Grâce à leur proximité avec les citoyens, les communes sont les plus aptes à connaitre les besoins de leurs habitants. Pour répondre à ce constat, les 253 communes wallonnes, dès 2019, sans aucun critère d’accessibilité ni publics-cibles, auront la possibilité de présenter un projet de plan de cohésion sociale non plus avec pour seul objectif la lutte contre la pauvreté, mais visant à répondre aux besoins des Wallons de manière plus ciblée: accès aux soins de santé, à la culture et au sport notamment. Un total de 21.060.468,66€, dont un montant minimal de 15.000€ par commune, sera accordé par la Région wallonne à la réalisation de ces projets de plans.

La Ministre entend également renforcer les moyens des pouvoirs locaux moins bien lotis en termes d’accès aux droits fondamentaux. Il est en effet prévu que les subventions soient calculées non seulement sur base du nombre d’habitants, mais aussi en fonction de l’indicateur synthétique d’accès aux droits fondamentaux calculé par l’IWEPS.

Les communes auront également la possibilité de confier à leur CPAS la gestion du plan et de rémunérer, grâce à l’octroi de ces subventions, un chef de projet. 

Afin de permettre aux pouvoirs locaux de se focaliser sur la réalisation des objectifs de leur plan, cette réforme vise également à simplifier le côté administratif de l’élaboration, du suivi et de l’évaluation de ce plan en proposant notamment aux communes un accompagnement de l’administration wallonne, des processus de suivi et un modèle de diagnostic de cohésion sociale.

A noter que les plans de cohésion sociale produiront leurs effets sur une période de 6 ans, du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2025.

Retrouvez la législation relative à ce décret approuvé par le Parlement Wallon (21/11/2018) :

Publié le 21/11/2018 - source : http://debue.wallonie.be

Image (vignette):