Histoire de la DiCS

1992, création de la Cellule d'Intégration Sociale...

Dès 1992, le Gouvernement wallon s’est engagé à mettre en oeuvre une région solidaire, en insistant sur le fait que la solidarité et le développement de la lutte contre toutes les formes d’exclusion se fondent sur une coordination accrue des différents outils créés à cette fin.  Fort de sa volonté de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, il décide d’y procéder en actionnant tous ses leviers de compétence et de le faire de manière coordonnée en créant  un service transversal et expérimental au sein de l’administration wallonne : la Cellule d’Intégration sociale. Dès ce moment, le Gouvernement décide d’aider les communes à développer, en partenariat avec les acteurs de terrain concernés, des projets locaux pour lutter contre la pauvreté. Ce sont les Actions de lutte contre l’exclusion sociale de 1992 à 1997, suivies par le Plan social intégré mis en œuvre dans une centaine de communes wallonnes de 1998 à 2003.

La Cohésion sociale, un objectif wallon au XXIème siècle...

En 2000, puis 2004, le Contrat d’Avenir pour la Wallonie fait du renforcement de la cohésion sociale l’un de ses douze objectifs finaux. Le principe d’égalité des chances marque l’ensemble de la politique gouvernementale et la qualité de vie quotidienne des femmes et des hommes de Wallonie. La qualité de leur milieu, de leur cadre de vie, de leur mobilité sont une préoccupation constante du Gouvernement.

Le Plan stratégique n° 3 Inclusion sociale de 2005, puis la Déclaration de politique régionale 2009-2014 visent à permettre à chaque citoyen de vivre dignement en Wallonie. L'actuel Gouvernement entend renforcer la cohésion sociale afin de permettre à chacun de prendre part à la vie sociale, politique, économique, culturelle. À cet égard, la Déclaration de politique régionale 2014-2019 "Oser, innover, rassembler" consacre un important chapitre à la cohésion sociale. La Déclaration du 25 juillet 2017, "La Wallonie plus forte" accorde elle aussi une place à la cohésion sociale et à la participation de chacun aux projets de société.

En application de ces engagements politiques, la Direction interdépartementale de la Cohésion sociale (DiCS), anciennement Cellule d'Intégration Sociale, située au sein du Secrétariat général du Service public de Wallonie compte tenu de la transversalité de sa mission, est chargée par le Gouvernement wallon de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale et de favoriser l’accès de tous aux droits fondamentaux, en s’appuyant sur une démarche coordonnée tant au niveau régional que local.

Au-delà d’un soutien concret au travail de terrain mené par les communes, les CPAS, les sociétés de logement de service public et les associations concernées par ces actions, la DiCS fournit aussi une aide méthodologique par un accompagnement de projets (lien vers plans d'actions transversaux) et par la publication (lien vers Publications) d’une série d’outils. À travers elle, le Gouvernement wallon dispose d’une équipe pluridisciplinaire dotée d’une vision globale qui lui permet, en souplesse et en fonction des besoins diagnostiqués, de mener une politique transversale, coordonnée et cohérente en faveur d’un meilleur bien-être des citoyens et de l’amélioration des droits des plus précarisés en particulier.

2010, la DiCS promeut la Cohésion sociale au niveau européen

Le caractère innovant du mode de fonctionnement et des actions que coordonne la DiCS a intéressé d’autres niveaux de pouvoir et suscité de nombreuses collaborations au-delà des partenariats régionaux, provinciaux ou locaux, qu’il s’agisse du niveau interfédéral (Service Pauvreté, Centre interfédéral pour l’égalité des chances-UNIA, Plateforme de lutte contre la Pauvreté, ...), du niveau fédéral (SPP Intégration sociale, SPF Justice, SPF Emploi, ...) ou des entités fédérées (Fédération Wallonie-Bruxelles, Région de Bruxelles-Capitale, COCOF, Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles, Communauté flamande, Communauté germanophone ...). L’Union européenne, à travers son Agence des droits fondamentaux de Vienne, et le Conseil de l’Europe ont également noué de nombreuses collaborations avec la DiCS autour du Plan de cohésion sociale (lien vers PCS) et de la démarche SPIRAL de coresponsabilité. Selon le Réseau International TOGETHER des Territoires de Coresponsabilité, la coresponsabilité pour le bien-être de tous est l’expression de la démocratie dans sa forme la plus avancée, exprimant la participation de tout être humain dans les deux dimensions du droit (bien-être de tous sans exclusion) et du devoir (coresponsabilité de tous).

En conséquence, en 2010, la DiCS a été à la base de l’organisation, avec le Conseil de l’Europe et l’IWEPS, dans le cadre de la Présidence belge de l'Union européenne et sous les auspices du Ministre-Président du Gouvernement wallon, d’une grande Conférence européenne sur « Promouvoir la cohésion sociale au niveau européen : des concepts et des indicateurs au service de l’action » qui a remporté un franc succès et qui a débouché sur l’adoption d’une déclaration finale d’engagement largement diffusée.

En 2014, elle a été certifiée ISO 9001 dans le cadre d'une démarche qualité qu'elle développe pour un meilleur service au citoyen tandis qu'elle a fêté ses 25 ans en 2017 !

Depuis le 1er septembre 2018, tout en conservant sa mission transversale par rapport aux droits fondamentaux et à la cohésion sociale,  la DiCS est intégrée au SPW Intérieur et Action sociale où son travail participatif avec les acteurs locaux  se trouve reconnu et renforcé. A travers l'ensemble de ses missions, la DiCS vit et impulse la transversalité pour contribuer à une meilleure prise en compte des besoins et des attentes des citoyens dans les réponses apportées par la Wallonie.

Guidée par le respect des droits fondamentaux de chacun et l’insertion et l'émancipation durables des personnes les plus fragiles, elle poursuit sans relâche son travail de concertation et d’action solidaire vers un meilleur bien-être de tous en Wallonie. Depuis sa mise en place en 1992, complétant les politiques sectorielles ou contribuant à les articuler entre elles, la DiCS a rendu d'inombrables services aux acteurs locaux impliqués dans la lutte contre la pauvreté et la promotion de la cohésion sociale.