Publications & outils pratiques

Accueil des Gens du voyage en Wallonie - Rapport d’activités global 2016-2018

Le dernier rapport d’activités global rend compte des dispositifs d’accueil des Gens du voyage mis en place par les communes wallonnes liées par une convention de partenariat avec la Région, celles-ci étant au nombre de 11 depuis 2016 (Amay, Ath, Bastogne, Charleroi, Hotton, Mons, Namur, Ottignies – Louvain-la-Neuve, Sambreville, Verviers et Wasseiges).

Dans un premier temps, le rapport fait état de l’organisation de cet accueil au sein des communes. À ce titre, sont notamment abordés l’évolution du nombre de communes partenaires, l’objet de la convention et les sources de financement y liées, les partenariats développés avec d’autres services, organisations ou institutions, ainsi que le suivi du projet d’accueil par les commissions d’accompagnement.

Dans un deuxième temps, le rapport se consacre aux terrains permettant d’organiser le séjour temporaire des Gens du voyage. Tant leurs caractéristiques (terrains aménagés ou non ; superficie ; terrains privés ou publics), que l’évolution de leur nombre, leur équipement et la participation financière demandée aux Gens du voyage sont examinés.

Le rapport analyse ensuite plus spécifiquement l’accueil des groupes de Gens du voyage durant l’année 2018 (tant dans leurs effectifs que dans leurs déplacements et l’occupation des terrains mis à leur disposition sur le territoire wallon), la période d’arrivée et la durée du séjour.

Les difficultés rencontrées dans la gestion de l’accueil font l’objet d’une attention particulière, le rapport faisant également le point sur la préparation de l’accueil, la réglementation mise en place par les communes, la médiation et la gestion du départ des groupes.

Enfin, le rapport fait état des changements envisagés par les communes eu égard à leur projet d’accueil, avant de conclure et d’aborder les perspectives futures, suite à la réforme décrétale intervenue en 2019.

Guide de bonnes pratiques - Séjour temporaire des Gens du voyage

Sous le terme générique de " Gens du voyage " sont regroupées des populations d’origines différentes : Roms, Manouches, Gitans, itinérants qui ont comme mode de vie l’habitat mobile. Ceux-ci séjournent régulièrement en Wallonie pour des périodes variables allant de quelques jours à plusieurs semaines.

Pour  rappel, le nombre de Gens du voyage en Belgique oscillerait, selon les estimations des associations de terrain, entre 15.000 et 20.000 personnes qui se répartissent entre la Flandre, la Région de Bruxelles-Capitale et la Wallonie.

À ces chiffres s’ajoutent plusieurs centaines de familles (environ 3.000 à 5.000 personnes) qui traversent le pays durant la " bonne saison ", en provenance des pays avoisinants, en particulier de la France et des Pays-Bas.

Le séjour des Gens du voyage relève, dans un premier temps, des matières liées à l’habitat et à la cohésion sociale.

C’est pourquoi le guide tente de proposer de bons procédés de gestion de l’espace public, mais également d’organisation de l’accueil et d’encadrement afin de responsabiliser les divers acteurs et favoriser une bonne cohabitation de tous.

Actions de premier niveau: 
Non