Publications & outils pratiques

Accueil des Gens du voyage en Wallonie - Rapport d’activités global 2020

Le dernier rapport d’activités global rend compte des dispositifs d’accueil des Gens du voyage mis en place par les communes wallonnes subventionnées par la Région, celles-ci étant au nombre de 11 en 2020 : Amay, Ath, Bastogne, Charleroi, Hotton, Mons, Namur, Ottignies – Louvain-la-Neuve, Sambreville, Verviers et Wasseiges.

 

Après un rappel sémantique, le rapport fait état dans un premier temps de l’organisation locale de cet accueil et des modalités du soutien régional, que ce soit par un soutien direct ou par le soutien de l’organisme agréé par le Gouvernement wallon, à savoir le Centre de Médiation des Gens du voyage et des Roms en Wallonie.

 

Dans un deuxième temps, le rapport se consacre aux terrains permettant d’accueillir des groupes pour des séjours temporaires. Leurs caractéristiques principales, leur équipement, ainsi que les modalités d’organisation du séjour sont examinés.

 

Est ensuite abordé plus spécifiquement l’accueil des groupes de Gens du voyage durant l’année 2020, cet accueil étant contextualisé dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19, laquelle n’a pas été sans impacter les déplacements et par conséquent les séjours temporaires des groupes de Gens du voyage et leur gestion.

Guide de bonnes pratiques pour l'accueil des Gens du voyage

En Wallonie, le Code wallon de l’Action sociale et de la Santé définit les Gens du voyage comme : « ...des communautés d'origines différentes caractérisées par un habitat mobile, qui se déplacent de lieu en lieu durant plusieurs mois de l'année et qui, à chaque arrêt, restent quelques jours sur place avant de reprendre la route ».

Selon les estimations, le nombre de Gens du voyage en Belgique oscillerait entre 15.000 et 20.000 personnes qui se répartissent entre la Flandre, la Région de Bruxelles-Capitale et la Wallonie.
À ces chiffres s’ajoutent plusieurs centaines de familles (environ 3.000 à 5.000 personnes) qui traversent le pays durant la « bonne saison », en provenance des pays avoisinants, en particulier de la France et des Pays-Bas.

Afin de renforcer la cohésion sociale, de faciliter la bonne cohabitation de tous et de favoriser l’émancipation individuelle et collective, ce guide propose de bons procédés pour l’accueil des Gens du voyage, notamment en termes d’organisation de l’accueil et d’accompagnement des Gens du voyage pendant leur séjour de courte durée sur un terrain, qu’il soit aménagé ou non.

Actions de premier niveau: 
Non